Visite de l’incubateur parisien de créatrices d’entreprises Les Pionnières

Le 2 mars 2015 – La visite de l’implantation parisienne des Pionnières, réseau d’incubateurs et pépinières au service de femmes créatrices d’entreprises innovantes en matière de technologie, usage, et service, a été l’occasion de rencontrer plusieurs créatrices d’entreprises accompagnées par ce réseau national fondé en 2005 et présidé par Frédérique Clavel.

Intervenantes

Sandrine Franchini-Guichard, déléguée générale des Pionnières

Caroline Ramade, directrice générale adjointe de Paris Pionnières

Claire Cano, co-fondatrice de Luckyloc.com et Expedicar

Delphine Parlier, fondatrice et dirigeante de Timbuktoo naming

Lara Pawlicz, fondatrice de 2Spark

Sandrine-FRANCHINI-GUICHARD-476x287px

Sandrine Franchini-Guichard

Un label facilitant la recherche de financements

Frédéric Clavel, créatrice et dirigeante de la société Fincoach, a fondé le réseau Les Pionnières le 8 mars 2005 après avoir lancé Paris Pionnières en 2003, constatant que moins de 30 % des créateurs d’entreprises étaient des femmes et qu’elles ne représentaient que 5 % de ceux qui se lancent dans l’innovation et passent par des incubateurs… contre 8 ou 10 % aujourd’hui.

Sandrine Franchini-Guichard, déléguée générale des Pionnières et Caroline Ramade, directrice générale adjointe de Paris Pionnières, ont présenté la fédération et l’incubateur parisien aux journalistes de l’Ajpme. Les Pionnières proposent un accompagnement aux créatrices d’entreprises innovantes dans les domaines des technologies, de l’usage, des services, et de plus en plus dans l’innovation sociale et l’économie du partage. Comme les autres, l’incubateur parisien des Pionnières, rue du Chemin Vert, procure à de futures créatrices d’entreprises un accompagnement personnalisé et collectif avec différents ateliers et la possibilité d’un hébergement modulable. Les Pionnières fonctionnent aussi comme un label qui facilite la recherche de financements, alors que le réseau a noué des partenariats avec des acteurs de l’écosystème du financement.

Association présente en France, au Maroc, en Belgique et au Luxembourg

Claire Cano, co-fondatrice de Luckyloc et Expedicar, Delphine Parlier, fondatrice et dirigeante de Timbuktoo naming et Lara Pawlicz, fondatrice de 2Spark, ont présenté leur entreprise et l’apport décisif de l’accompagnement des Pionnières. Les créatrices se rencontrent sur place et les échanges enrichissent aussi les projets et ont un effet d’entraînement. Elles sont là avec leurs associés et équipes et si le réseau féminin favorise la bienveillance et la confiance, il ne signifie pas que les hommes sont absents des lieux ! Lieux que les journalistes ont pu visiter pour rencontrer d’autres créatrices d’entreprises ayant choisi d’occuper un espace dédié sur place pour mener à bien leur projet de création et démarrer leur entreprise.

Aujourd’hui, la fédération Pionnières compte 10 implantations en France, mais aussi au Maroc, à Bruxelles et au Luxembourg. Depuis le début, 1 500 créatrices ont été accompagnées et 500 sociétés sont nées, ayant permis de créer au moins 1 500 emplois.