Voyage d’étude de l’AJPME au siège de la Commission européenne à Bruxelles

« Small Business Act », programme COSME, plan d’investissement Juncker, négociations sur le TTIP, politique d’emploi et social, directive travailleurs détachés, directive secret des affaires… Les journalistes de l’Ajpme ont fait un voyage d’étude à la Commission européenne à Bruxelles le 14 juin pour mieux connaître la politique de l’Union européenne en faveur des TPE-PME.

 

Accueil au Berlaymont, l’immeuble emblématique

Une première ! Le mardi 14 juin, 15 adhérents de notre association ont participé à un voyage d’étude de l’AJPME à Bruxelles auprès de la Commission européenne (CE). C’est, en effet, la première fois depuis sa création en 2008 que notre association organise un événement en dehors de l’Hexagone. Cela faisait plus d’un an qu’on en parlait, qu’on échafaudait des plans sur Bruxelles… et le projet s’est enfin concrétisé avec la coopération bienveillante du bureau de la représentation en France de la CE.

Ainsi, le 14 juin, notre groupe se retrouvait un petit matin frisquet sur un quai de la gare du Nord pour embarquer dans le Thalys et, moins de deux heures plus tard, nous étions accueillis au Berlaymont, l’immeuble emblématique de l’Union européenne en forme d’Y. Un programme particulièrement dense nous y attendait : rencontres, briefings et échanges avec les représentants de différentes Directions générales de la Commission et membres de cabinets des commissaires. De très nombreux sujets ont été abordés : développement économique, entrepreneuriat, emploi, apprentissage, travailleurs détachés, Directive secret des affaires, financements, fiscalité, innovation, propriété industrielle, TTIP…(à ce moment-là, le « Brexit » n’était qu’une hypothèse que l’on ne souhaitait pas commenter dans l’enceinte du Berlaymont !).

ajpme-a-bruxelles

Voyage d’études

L’objectif de notre voyage était de mieux connaître l’action de l’Europe en faveur des PME (entreprises de moins de 250 salariés selon la définition européenne), lesquelles sont au nombre de 23 millions au sein de l’Union et génèrent 85% des nouveaux emplois ! D’où leur importance stratégique que la Commission Juncker ne sous-estime pas.  Notre délégation a pu se rendre compte qu’il existe, au niveau européen, de très nombreux dispositifs de soutien et de financement en faveur des PME des pays membres, mais que ceux-ci sont en général méconnus, voire ignorés, notamment des bénéficiaires potentiels eux-mêmes…

Ainsi le programme COSME (2014-2020) doté d’un budget de 2,3 milliards d’euros qui est destiné à renforcer la compétitivité des PME et leur internationalisation, en leur facilitant l’accès à des financements (crédits, capital-investissement et garanties de prêts). Entre 220 000 et 330 000 PME devraient pouvoir en bénéficier et mobiliser entre 14 et 21 milliards d’euros de financements au total. Il existe aussi un programme, « EaSI » pour soutenir les micro-entrepreneurs et les PME de l’ESS. Un portail permet de connaître toutes les aides financières européennes existantes : www.access2finance.eu.

Rencontre avec Carlos Moedas

Autre initiative originale, un Erasmus pour Jeunes Entrepreneurs (sur le modèle de l’Erasmus pour les étudiants popularisé par le film L’Auberge espagnole) : depuis sa création en 2009, il a permis à 4 000 jeunes porteurs de projets de vivre une immersion de plusieurs mois dans une entreprise d’un autre pays de l’Union et de bénéficier ainsi des conseils et de l’expérience de chefs d’entreprises chevronnés…

AJPME_CE Déj avec Carlos Moedas 300x200pxMoment fort de la journée, la CE avait organisé à notre intention un déjeuner-débat avec le commissaire européen à la Recherche, Science & Innovation, Carlos Moedas (un ingénieur portugais qui a fait Erasmus en France). Il a rappelé l’excellence de l’Europe reconnue au plan international en matière de recherche fondamentale, mais a regretté que cette matière grise ne se traduise pas suffisamment en innovations commerciales et innovations de « rupture », celles « qui ouvrent des marchés nouveaux… » Il a annoncé la création d’un « Conseil européen de l’innovation », réunissant des personnalités diverses afin de favoriser « l’interdisciplinarité », et de faire avancer une réflexion hors des sentiers battus (« to think out of the box »).

Initiative transfrontalière à réitérer

Autre moment très instructif de cette journée, notre délégation a pu assister à la conférence de presse quotidienne du porte-parole de la CE, à laquelle participent quelques-uns de 1 247 journalistes internationaux accrédités auprès de l’Union. Ce fut l’occasion de rencontrer deux représentantes de l’API (Association de la presse internationale qui regroupe une bonne partie de ces journalistes accrédités), notre consœur belge, Kris Van Haver, du journal économique néerlandophone De Tijd, et notre consœur espagnole Grisetta Pastor de la radio SER : elles nous ont donné un éclairage très intéressant sur l’exercice de notre métier hors de France.

Ravis de ce voyage d’étude très riche en informations, les participants à cette journée ont encouragé l’AJPME à réitérer en 2017 ce type d’initiative transfrontalière.

Jacques Gautrand, Secrétaire général de l’Ajpme